Un marié tout en beldi!

A l’occasion du mariage marocain, la première préoccupation des jeunes mariés c’est de choisir les tenues adéquates pour cette occasion. Elles doivent êtres sublimes, chic, distinguées et uniques pour se sortir du lot des invités et des membres de la famille. Si la mariée a droit à des caftans, des tekchitas et autres habits traditionnels qui flattent sa beauté et la mettent en valeur, le mari ne peut être que le grand sultan de l’évènement, d’ailleurs c’est ainsi qu’on l’appelle dans ce grand jour.

Une djellaba

Pour faire sa demande un jeune homme se doit de porter une djellabah, omniprésente dans tous les grands évènements et dans un mariage c’est le must du must. Elle est souvent assortie d’un couvre-chef dit un fez ou tarbouche, le tout compléter par des babouches ou belgha de couleur jaune ou blanche. Ce qui distingue la djellabah d’un homme de celle d’une femme, c’est que cette dernière adopte toute une palette de couleurs et de teintes, sans oublier les broderies et les ornements, alors que la djellabah pour homme est plus sobre, plus courte aussi et souvent de couleur unie ou avec des rayures ton sur ton. Elle peut être faite de laine ou de soieries, mais pour un mari, il ne peut qu’opter pour de la soie ou toute autre matériau fin pour célébrer dignement son propre mariage.

Assortie à un Selham

La djellabah peut être assortie d’un selham , il s’agit en fait d’une cape appelée aussi burnous avec capuchon fabriqué dans du tissu épais en hiver et fin en été. Au Maroc le mari doit choisir un selham d’une bonne longueur, orné de galons tressés par fois et dont le capuchon et agrémenté d’un pompon de soie.

PAD Un marié tout en beldi!.png

Pourquoi pas un Jabador ?

L’une des tenues les plus prisées et les plus présentes dans les mariages marocains est le jabador, qui est en fait, un ensemble tunique et pantalon, réalisé façon aakad, sfifa et broderie maalem. C’est l’un des habits pour homme où on voit le plus de broderies et d’agréments aux fils d’or ou d’argent et qui peut adopter une large gamme de coloris. Il est très courant que les jeunes mariés choisissent pour le jour de leur mariage un jabador en mlifa de couleur crème et brodé en fil d’or symbole de l’opulence, la richesse comme il se doit d’un Moulay Sultan.

Ou une Gandoura ?

Un autre habit qui peut constituer la garde-robe d’un jeune époux est la gandoura. C’est une tunique longue assez large, munie d’un col officier ou d’un col V, elle adopte souvent la couleur blanche, crème ou une teinte légèrement grisée. Elle est coupé dans du tissu cotonneux ou de la soie selon les cas et le choix de tout un chacun.

Le beldi, symbole d’élégance

Un jeune marié a droit, le jour de son mariage, à l’élégance et la distinction, des vêtements à la coupe parfaite, fabriqués dans des tissus soyeux et fins reflétant exactement l’esprit de cette célébration qui veut qu’il soit le Sultan de la journée et de la soirée. Les vêtements traditionnels marocains avec leur beauté et leur charme oriental sont omniprésents dans un mariage traditionnel, même si les jeunes générations portent également des vêtements occidentaux, notamment un costume de couleur noir, mais l’habit marocain notamment la djellabah, le jabador et le selham sont toujours d’actualité, ils sont portés aussi bien par le jeune marié que par les invités en un hommage à une tradition qui se perpétue de génération en génération , un signe de noblesse et une marque de fierté, d’identité et d’appartenance à une culture marocaine riche en couleurs, en textures, en designs et en savoir-faire de ses artisans.

© Copyright : www.mariage-marocain.com

Crédit Photo: zakariasalhi

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !