Quel rôle pour la Negafa de mon mariage ?

Negafa/ Ziana ou Machta est un terme qui revient souvent dans le mariage marocain pour désigner la personne qui se charge d’habiller et d’introduire la jeune mariée lors de la cérémonie du mariage. Bien souvent cette prestataire pourvoit la jeune épouse de plusieurs costumes traditionnels et de bijoux pour la parer comme il se charge d’organiser le passage-défilé de la jeune femme après chaque changement de tenue.





Rôle de la Negafa

Dans les cérémonies marocaines, la Negafa et ses assistantes tiennent un rôle primordial dans la célébration de mariage, elles sont les gardiennes des traditions et du patrimoine vestimentaires des mariées marocaines. Il convien donc de bien choisir sa negafa.

La Negafa est généralement contactée plusieurs mois avant le jour J pour choisir les différentes tenues de la mariée représentant différentes régions du royaume avec à la clé quelques pièces maitresses comme la lebssa fassiya représentant la ville de Fès, celle de Rabat, une autre du nord du royaume, et un costume traditionnel de la mariée berbère.

La prestataire aide la jeune mariée et sa famille à choisir les tenues, ainsi que les bijoux assortie sans oublier la fameuse ammariya avec son décorum oriental digne d’une princesse et qui sert à porter la jeune mariée ainsi que son époux sur les épaules de quatre jeunes hommes pour qu’elle salue sa famille, ses amis et ses convives sous leurs applaudissements.

Mais l’essentiel du travail de la Negafa débute le jour du defou3 quand elle se charge d’habiller la jeune promise d’un caftan vert avant de l’installer sur une estrade où elle peut être admirée alors qu’on lui applique des tatouages de henné sur les mains et les pieds. Elle est évidement sollicitée le jour du mariage, car elle joue le rôle d’habilleuse dans les coulisses en parant la jeune mariée de ses costumes ainsi que les parures et les accessoires qui y sont assortis.

Origine et histoire de la Negafa

Mais revenons sur l’origine du terme Negafa et son histoire. L’appellation Negafa provient du mot Tanguifte qui interpelle en fait le cortège accompagnant la jeune promise amazighe depuis chez elle vers le domicile conjugal, c’est un terme qui a été surtout utilisé dans la région de Souss. Mais l’apparition de Negafa dans la culture marocaine trouve son origine dans la ville ancienne de Fès, où une femme de l’entourage familial de la jeune mariée se chargeait de la préparer pour ses noces depuis son bain et jusqu’à l’habillement et la coiffure, elle l’aidait aussi dans les autres préparatifs du mariage et ce pendant plusieurs mois. Au Maroc le terme de Negafa est le plus utilisé mais on trouve dans certaines régions d’autres termes comme Ziana et Machta qui signifient respectivement maquilleuse et coiffeuse.

Negafa au-delà des frontières

De nos jours, le métier a suivi les tendances et il a même dépassé les frontières du royaume comme en France où il est devenu très populaire grâce à la présence d’une forte concentration de la communauté maghrébine. Les negaffates professionnelles se font concurrence et n’hésitent pas à acquérir les plus belles tenues, les bijoux et les parures les plus somptueux, les amariya et teyafer les plus magnifiques. Elles se font inventives pour répondre aux besoins d’une clientèle très exigeante et surtout pour faire face à une forte concurrence notamment en haute saison.

© Copyright : www.mariage-marocain.com

Crédit Photo : Sylvain Bouzat Photographe

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !