La cérémonie de mariage représente un évènement important qui marque le début d’une vie de couple. Elle nécessite plusieurs mois de préparation et d’organisation pour réussir les festivités du grand jour. Les fiancés ont beaucoup de choses à préparer à commencer par leurs trousseaux respectifs, le choix du traiteur et du menu, l’animation, la réservation de la salle de réception entre autres détails. Il faut contacter plusieurs prestataires pour choisir les meilleurs, négocier les prix, dresser la liste des invités et préparer le faire-part, etc. Beaucoup de travail, beaucoup de stress et pas assez de temps pour tout faire et pour superviser chaque détail. Pour le jeune couple et plus particulièrement la mariée, avec une telle charge de travail, elle peut se négliger et ne pas prendre soin d’elle-même, alors qu’elle doit être resplendissante et rayonnante le jour du mariage. La meilleure chose à faire et de déléguer quelques tâches et pourquoi ne pas faire participer la belle mère ?

Que peut-on déléguer à la belle mère ?

Dans un mariage marocain, les traditions sont fortement respectées, notamment en ce qui concerne les costumes qui composent une grande partie de la garde robe d’une jeune mariée et constituent une fierté pour elle. Celle-ci doit d’ailleurs préparer quelques caftans et djellabahs en prévision de la grande cérémonie et ses futures apparitions en tant que femme mariée. Elle peut choisir les tissus et les modèles et doit être présente pour la prise des mesures et les essayages, mais pour s’assurer de l’avancement du travail du couturier, elle peut demander à sa future belle-mère de se charger de cette mission. C’est l’occasion de l’impliquer dans les préparatifs.

Elle peut également aider dans le contact des divers fournisseurs et des prestataires, elle aurait sûrement participé et peut être organisé quelques cérémonies et célébrations au cours de sa vie et elle peut connaitre quelques bonnes adresses. Dans ce cas elle peut aider dans le choix des prestataires et pourquoi ne pas la laisser s’occuper des négociations, elle dispose certainement d’une bonne expérience dans ce domaine et c’est une opportunité pour solliciter son aide, surtout pour réaliser quelques économies en marchandant les meilleurs prix possibles.

Une aide parfois inestimable

Son aide peut devenir nécessaire, lorsqu’il s’agit d’un mariage sponsorisé qui requiert beaucoup de temps et d’effort pour contacter plusieurs prestataires et essayer de les convaincre de sponsoriser la cérémonie du mariage. Il faut dresser les listes des fleuristes, des traiteurs, des neggafa, des photographes, et autres prestataires, les contacter, prendre rendez-vous, négocier avec eux la possibilité d’être sponsors entre autres détails. La belle mère peut s’occuper d’une bonne partie de cette tâche harassante afin de laisser à la jeune mariée le temps de s’occuper un peu plus d’elle-même.

D’autres tâches peuvent solliciter l’attention voire l’intervention d’une belle mère pour organiser un mariage marocain, notamment pour superviser le travail des prestataires, la négociation des prix, le faire-part, etc. Son aide peut s’avérer fort utile pour soulager les jeunes époux et leur accorder un peu de temps pour souffler de tout le stress et la fatigue qui accompagne la réparation d’un tel évènement. C’est aussi l’occasion pour eux de profiter de l’expérience et du savoir-faire de leurs aînés qui connaissent plus d’astuces pour mieux gérer l’organisation et réaliser quelques économies sur le budget alloué à une telle dépense.