Plusieurs jeunes personnes prévoient de se marier rapidement juste après les fiançailles que ce soit par choix ou par nécessité. Mais lorsqu’on a un délai assez court, un mois par exemple pour tout préparer et mettre en place en prévision du grand jour, on se demande si c’est faisable. La réponse est oui ! Il suffit juste de s’organiser.

Voici ci-après quelques conseils et astuces pour organiser un mariage marocain dans un délai de quatre semaines seulement :

Etablir la liste des choses à faire

Avant de commencer à courir à gauche et à droite sans raison, il faut prendre le temps de dresser une liste des choses à faire, les prestataires à contacter et ce par ordre de priorité. Le mieux serait de fixer des délais pour chaque tâche pour être sûre que tout soit prêt avant le jour J. C’est ce qui est communément appelé un rétro-planning, un moyen d’organisation efficace et pertinent qui permet de gagner du temps et d’économiser les efforts.

Trouver un lieu de réception

Généralement la salle de réception est réservée plusieurs mois à l’avance mais il est toujours possible d’en trouver une de disponible, si la jeune mariée aidée par son époux et quelques membres de la famille contactent plusieurs prestataires. Sinon, on peut toujours opter pour un hôtel, un restaurant ou louer une villa pour l’occasion. Autrement, si la jeune femme dispose assez d’espace chez elle, c’est une option à prendre en compte pour organiser la réception du mariage, ce qui s’avère d’ailleurs fort économique.

Envoyer les faire-part

Une fois le lieu de réception est fixé, il est temps d’informer les amis et les proches de la date de la cérémonie en leur envoyant un faire. Etant donné qu’on dispose de peu de temps, il faut opter pour la simplicité ou mieux encore les contacter par téléphone dans un premier temps avant d’envoyer le faire part par la suite en vue de connaitre le nombre de personnes qui seront présentes le jour du mariage pour gagner du temps pour le service traiteur.

Choisir la robe de mariée

Là, c’est un vrai challenge ! On peut opter pour le prêt à porter en y apportant quelques retouches si nécessaires. Alors que pour les caftans à porter comme le veut le rituel du mariage marocain, on peut les louer auprès de la neggafa, qu’il faut également contacter le plus rapidement possible. Dans tous les cas, le choix de la robe de mariage doit être fait en une journée, de même que les essayages et les retouches à apporter sur le vêtement.

Contacter les prestataires

Une fois la date du mariage est fixée, et que la salle est réservée, il est temps de penser à contacter les différents prestataires. Généralement cette étape survient au cours de la première semaine. Il faut penser à la neggafa qui va se charger des caftans et des bijoux à porter lors de cet évènement, le traiteur avec qui il faut décider du menu de la réception, le nombre de tables à prévoir en fonction du nombre d’invités attendu le jour J, l’orchestre ou le DJ qui va se charger de l’animation, le fleuriste qui doit s’occuper de la décoration florale de la salle de réception, le chocolatier pour les dragées et autres douceurs à prévoir au cours de la réception et le photographe qui va s’occuper de l’enregistrement vidéo et des photographies. Une fois tous les prestataires contactés, il sera temps de régler les détails du trousseau entre autres.

Le conseil de « A LA MAROCAINE » : Déléguez et faites simplement

Etant donné que la jeune mariée dispose de peu de temps, elle a intérêt à déléguer les différentes tâches comme la recherche des prestataires ou de la salle de réception, la décoration de celle-ci, entre autres. Elle peut se décharger d’une partie des préparatifs auprès de ses proches et amis qui peuvent prendre en charge les négociations des tarifs, l’impression des faire-part, entre autres.

Il est également fort conseillé de ne pas viser une grande réception et de n’inviter que les intimes afin de ne pas être surchargée et surmenée. Surtout que plus on voit grand, plus la charge du travail est importante. Alors optez pour l’intime et le simple.