Le budget du mariage marocain

A l’approche de la saison des mariages, qui s’étend entre le mois de mai et le mois de septembre de nombreux couples commencent à se renseigner sur les prix des différentes prestations qui entourent cette cérémonie importante. Les préparatifs débutent plusieurs mois à l’avance pour que tout soit parfait le jour de la célébration.

Organiser un mariage, un vrai casse-tête

Organiser un mariage marocain relève du parcours du combattant, il faut prévoir les tenues des mariés, le buffet, l’orchestre, la salle de réception entre autres détails tous aussi importants et tout aussi couteux. Le budget total à prévoir varie en fonction des prestations sollicitées, du nombre des invités, de la qualité des services, mais surtout en fonction des moyens de tout un chacun. Les spécialistes et les professionnels du domaine annoncent une fourchette allant de 150 000 à un million de dhs pour recevoir dignement 250 invités. Mais voyons de prêt le détail de cette dépense !

La salle de réception

On commence par la salle de réception qui constitue l’un des éléments clé de cette cérémonie et dont les tarifs varient en fonction de la superficie de l’espace et donc du nombre d’invités, de l’emplacement de la dite salle, en plein la ville ou dans la périphérie, des installations et des équipements dont elle est pourvue, de la saison de location(en haute saison ou en basse saison), etc. Mais globalement les tarifs oscillent entre 5000 dhs pour la location d’une villa et 120 000 dhs pour une salle de réception dans un hôtel. Ceci dit la majorité des couples préfèrent recourir à des salles privées qui proposent conjointement la salle, les services du traiteur et accessoirement l’orchestre qui va animer la soirée. Evidement il est possible d’accepter le pack ou d’y apporter quelques changements pour le personnaliser, mais il faut négocier le prix en fonction des modifications apportées.

Le traiteur

Pour ceux qui ont recours à un traiteur pour le buffet du mariage, ils ont le choix entre un menu classique avec du poulet et du mechoui ou une formule mieux dotée composée de salades, de poisson, de pastillas et autres plats de choix afin de satisfaire tous les goûts. Les traiteurs de nos jours proposent même des cocktails dinatoires qui ont beaucoup de succès parmi une certaine classe sociale. En ce qui concerne le prix pour une table de 10 personnes servie d’un menu classique il est de 3000 dhs et pour un menu plus varié le tarif va de 3500 dhs à 5000 dhs selon les cas. Alors que pour les formules luxueuses il ne faut pas compter moins de 6000 dhs pour profiter de salades de fruits de mer, de pastillas, du mechoui, de fruits exotiques et du saumon fumé afin régaler les palais des convives. Dans le cas d’un cocktail dinatoire la table peut couter entre 1000 et jusqu’à 15 000 dhs en fonction des mets proposés et le recours au service d’un pâtissier- glacier ou un chef de renommée ou encore le recours à l’une des cuisines exotiques (Thai, chinoise, etc.).

 

 

PAD Le budget du mariage marocain.png

Neggafa

La neggafa est l’un des postes de dépense les plus importants dans un mariage marocain, surtout que la personne en charge doit veiller au bon déroulement de la soirée de mariage et la réussite du défilé des tenues des mariés sans omettre qu’elle doit pourvoir la cérémonie et les jeunes mariés de amariya, de tyafer, de tenues et de bijoux qui constituent le capital d’une neggafa professionelle. Plus les costumes, les bijoux et les accessoires sont somptueux et riches plus les prix de la prestation de la neggafa sont élevés. De ce fait c’est en fonction de la magnificence de l’amariya, de la beauté et de l’originalité des tenues et des bijoux que les tarifs d’une neggafa sont fixés et peuvent aller de 15 000 à 100 000 DH.

Et enfin tout le reste

Autres centres de dépenses sont à prévoir aussi à savoir l’orchestre et le photographe. Le premier assure l’animation de la soirée et le divertissement des convives et les tarifs pratiqués dépendent de la notoriété et de l’expérience de l’orchestre et varient entre 40 000 et 70 000 dhs alors que pour les groupes musicaux traditionnels comme Aissaoua et dekkaykiya ils sont payés entre 2000 et 7000 dhs. En ce qui concerne le photographe/ caméraman il peut facturer de 2000 à 25 000 dhs selon le matériel utilisé et son expérience. Et puis viennent les petites dépenses relatives au chocolatier, aux cartons d’invitations, à la pièce montée et autres détails.

©Copyright : www.mariage-marocain.com

Crédit photo :  Nagafa_lesdamesdecoeur

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !