Conseils pour s’adapter à sa nouvelle vie de mariée

Il est évident que la vie de couple est très différente de celle d’un célibataire, et la première année du mariage marocain constitue la phase d’initiation et d’adaptation, c’est à ce moment là que les différences dans les personnalités et les arrière-plans de tout un chacun ressortent et du coup il faut savoir gérer et s’adapter.

Surmonter d’abord les différences majeures

Le mieux où on était élevé influence d’une façon ou d’une autre notre perception des choses et ce qui peut paraitre insignifiant pour l’un peut être très important pour l’autre. Dans ce cas la jeune mariée doit jouer la carte du dialogue pour rapprocher les distances et limiter les différentes entre les milieux, sans oublier les disparités dans le caractère, la personnalité la culture et la liste est longue. Patience, communication et clarté sont les mots clés pour se rapprocher de son conjoint et préserver l’harmonie et l’entente du couple.

A ce sujet l’influence de la famille notamment dans la société marocaine est très importante, d’abord de part les différences dans les coutumes, les us, les traditions, les règles d’art de vivre, les valeurs, etc. et d’autre part, il faut savoir gérer les susceptibilités des uns et des autres. Là aussi la jeune épouse doit jouer le rôle du conciliateur en essayant de se mettre à la place de l’autre et de comprendre son point de vue. Une telle démarche ne peut qu’être bénéfique, car la compréhension d’un problème constitue la moitié de la solution.

Gérer sa maisonnée

A ceci, elle doit savoir gérer le budget de sa maisonnée, un rôle qui ne lui était pas assigné jusqu’au là et elle doit tenir compte de la situation financière de son conjoint, ses possibilités et ses limites pour ne pas exiger ce qui n’est pas à la portée et du coup le mettre à l’aise.

La conception d’un bébé, apporte beaucoup de changements et implique des responsabilités supplémentaires, et là encore il ne s’agit pas que de l’aspect financier que l’arrivée du bambin implique mais aussi en termes d’organisation car il ne faut pas favoriser le bébé au détriment de son papa, du reste de la famille et de la maison. Autrement ceci peut être interprété comme négligence !

Traiter les petites difficultés du quotidien

Gérer le quotidien peut paraitre une simple tâche mais dans la vie d’un couple ça ne l’est pas. Il ne s’agit pas de faires les courses, de s’occuper du linge ou autre. Mais des petits soucis du couple, des doutes, des frustrations et autres troubles qui tout en étant minimes peuvent s’accumuler pour annoncer l’orage.

En effet lorsqu’on est solo on peut avoir ses habitudes comme une sortie entre filles le samedi, une rencontre avec les cousines le dimanche, un rendez vous chez l’esthéticienne, etc. Mais là encore il faut revoir son planning et l’adapter à l’autre car dans un couple on est deux. Et si on n’aime se dorloter et consacrer un peu de temps à soi il ne faut pas négliger de consacrer du temps pour l’autre, de se chouchouter mutuellement, de prévoir un diner d’amoureux une fois par semaine, par exemple… le tout est de stimuler sa vie de couple, de prévoir des activités à faire à deux, entre autres pour attiser les sentiments tendres comme au premier jour.

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Réussir « The Hammam Party »

Tu souhaites organiser une Hammam Party mémorable. Tu ne sais pas comment t’y prendre, qui inviter, tu te demandes si c’est indispensable. Voici les trucs et astuces

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !