Comment se déroule le mariage traditionnel ouejdi ?

Le mariage marocain avec toutes ses versions incarne la joie, le partage, la solidarité familiale et la générosité. Et le mariage traditionnel ouejdi ne dérape pas à cette règle d’or.

Les fiançailles

Tout débute avec les fiançailles lorsque la famille du jeune homme demande la main de sa dulcinée à ses parents en leur présentant quelques cadeaux notamment du henné, des dattes et des bijoux pour la jeune femme. Durant cet évènement les deux familles partagent un repas tout en discutant des détails concernant la date du mariage, la cérémonie, la dot, entre autres.

Hdiya

Habituellement le mariage ouejdi dure trois à quatre jours, mais avant de parler du grand jour il faut s’arrêter sur le dfouâ. Appelé aussi lehdiya il consiste en un cortège composé des amis et des proches du mari qui apportent quelques cadeaux à la famille de la mariée. On y trouve des moutons, du linge de maison, des tissus et des costumes traditionnels, des vêtements, du henné, des dattes, des fleurs et même des ingrédients pour préparer les repas aux convives qui assisteront au mariage, le tout accompagné par des musiciens jouant des morceaux de la musique de Reggada.

Henné

A l’arrivée du cortège, la famille de la fiancée les reçoit pour commencer la cérémonie de Lehenna. Au cours de la journée, la jeune femme est prise en main par les filles de sa famille qui se chargent de l’amener au hammam pour prendre un bain suivant un rituel ancestral. Elle entre dans un bain maure accompagnée de plusieurs jeunes filles qui portent des bougies, des œufs durs et du henné, pour faire ses ablutions et elle s’offre un massage avant d’aller chez l’esthéticienne et le coiffeur pour son maquillage et sa coiffure en prévision de la soirée à venir.

Le soir venu, la jeune fiancée accompagnée d’une neggafa, elle doit porter une robe blanche brodée de vert ou une robe en velours noir, bleu roi ou rouge bordeaux avec des broderies en fil d’or, une telle tenue est le symbole de fertilité et de prospérité pour la jeune femme. Celle-ci entourée de ses amies et de sa famille elle se fait des tatouages au henné. Chants et danses accompagnent ce rituel auprès des femmes alors que les hommes se réunissent avec des mounchidine qui rendent hommage à dieu et chantent les louanges du prophète Mohammed.

Le jour J

Lors de la cérémonie du mariage communément appelé, le jour du âarss, le jeune époux accompagné de sa famille se rendent chez la mariée, ils sont reçus avec du lait et des dattes comme le veut la coutume marocaine en signe de bienvenue. Quant à la mariée elle est prise en charge par la neggafa qui doit la préparer en lui proposant sept tenues représentant différentes régions du royaume qu’elle doit porter tout au long de la soirée en défilant parmi les convives.

Hzam

À la fin de la cérémonie les nouveaux époux quittent le lieu de la réception pour se rendre chez eux et consommer leur mariage. Le lendemain correspond au « hzam », la famille de la mariée apporte un déjeuner au jeune couple pour célébrer les noces. Enfin d’après midi la famille des deux mariés se réunit et on demande à une enfant de placer une ceinture autour de la taille de la mariée pour marquer son nouveau statut d’épouse et le début de sa vie conjugale, en contre partie la jeune femme offre à l’enfant un peu d’argent pour la remercier.

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Réussir « The Hammam Party »

Tu souhaites organiser une Hammam Party mémorable. Tu ne sais pas comment t’y prendre, qui inviter, tu te demandes si c’est indispensable. Voici les trucs et astuces

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !