Comment réussir votre playlist de musique pour votre mariage marocain?

La cérémonie du mariage marocain est une célébration de tous les sens, avec les couleurs chatoyantes qui composent les tenues et caftans des invités, des senteurs inédites d’encens qui se mélange aux parfums des convives et à l’eau de rose dont on arrose les invités et puis la musique qui constitue un must dans un évènement qui représente une fête pour la mariée marocaine, son conjoint, leurs familles respectives et toute l’assistance.

La musique du mariage marocain : une vraie variété

En parlant de la musique, il importe de rappeler qu’elle accompagne l’évènement depuis le début et jusqu’à la fin avec différentes mélodies, et divers airs adaptés au déroulement de la cérémonie. Généralement, on commence avec dekka al marakchiya ou Aissaoua voire même la debka libanaise. Puis on enchaine avec les chansons du chaabi ponctuées d’autres airs de charki afin de permettre aux invités de danser, alors que des airs plus classiques de la musiques andalouse ou malhoune sont diffusés au moment du repas afin de permettre aux convives de se reposer et de se régaler des différents plats proposés. Mais là encore, il y a un petit souci, quelles chansons et quelle playlist choisir ?

Comment composer la playlist du mariage ?

Avant tout, au moment de sélectionner la playlist de la musique de mariage, il faut retenir qu’il y a des gens qui vont assister à cet évènement et qu’il importe de satisfaire. Il faudra donc sélectionner les chansons du compil en misant sur la diversité pour répondre au goût de chacun, en optant pour des musiques de tous les répertoires afin de divertir les plus jeunes comme les plus âgés.

Une célébration en plusieurs étapes musicales

Il faut également penser à découper le déroulement de la célébration en plusieurs phases et prévoir la musique adaptée à chacune d’elle. Ainsi pour marquer l’entrer des époux sur l’Amariya une musique aissaoua ou dekka marrakchiya est très adaptée, alors que pour les repas par exemple une musique plus douce et moins dansante est plus adéquate. Au milieu de la soirée il vaut mieux varier les chansons entre chaabi, charki, khaliji voire même de la musique occidentale, le tout en concertation avec l’orchestre qui va se charger de l’animation.

Alterner pour mieux repartir

Il est toujours intéressant de se renseigner à l’avance des chansons qui sont les plus en vogue et celles qui sont des hits pour le moment tout en prévoyant des airs plus anciens qui sont connus de l’assistance. Alterner une musique dansante avec une musique d’ambiance est à prévoir afin de permettre aux convives de se reposer, de discuter un brin entre eux et de reprendre leurs souffles pour les danses suivantes. C’est idéal pour le moment de dégustation du thé avec les petits fours et les gâteaux prévus pour cet évènement. Ou encore au moment de découper le gâteau du mariage.

En tout cas le choix de la musique ou de la playlist doit être discuté amplement et fixé à l’avance avec l’aide du chef de l’orchestre du mariage, qui doit être prêt pour le grand jour et connaitre les airs par cœur tous les airs convenus. Il est possible aussi de recourir aux sites internet pour voir les chansons les plus prisées et les plus écouter, celles qui ont du succès et celles qui constituent des incontournables dans ce type de célébration.

Le conseil de «Mariage Marocain »

Il n’est pas question de laisser faire l’orchestre à sa guise, ou d’improviser au dernier moment car l’animation est un élément clé du succès de la cérémonie du mariage. N’hésitez pas de prévoir un rendez-vous avec l’orchestre afin de débriefer du déroulement de l’animation musicale.

©Copyright : www.mariage-marocain.com

Crédit photo :  

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !