Comment rédiger mes faire-part de mariage?

Le faire-part est un imprimé qui communique une nouvelle aux gens à l’occasion d’un mariage, une naissance, ou tout autre évènement. C’est surtout une habitude qui vient de l’occident car au Maroc on annonce la nouvelle d’un mariage en invitant les gens personnellement ou en leur envoyant un émissaire pour les inviter. Mais étant donné que cette méthode est très harassante et souvent les invités contactent la mariée marocaine ou les membres de sa famille pour se renseigner sur plusieurs détails, le faire-part a été adopté pour le mariage marocain.

Comment rédiger un faire-part ?

Le faire-part de mariage marocain doit contenir un certain nombre d’éléments qui sont essentiels afin de bien informer les invités et éviter d’être contacté à maintes reprises alors que la jeune mariée est en plein préparatifs.

Mentions obligatoires du faire-part de mariage marocain

Cette annonce doit contenir donc, la date du mariage en précisant clairement le jour et l’heure quand aura lieu la cérémonie, le lieu du rendez-vous en mentionnant l’adresse exacte et si possible joindre une petite carte d’orientation et puis il faut mentionner les coordonnées des futurs mariés avec à l’appui numéro de téléphone ou email. Autrement on peut mettre le nom des parents des jeunes gens si ce sont eux qui organisent la cérémonie et qu’une grande partie des invités sont parmi leurs connaissances.

Date limite de confirmation de présence

Il ne faut pas oublier de préciser la date de réponse souhaitée pour obtenir une réponse de la part des invités pour le faire-part ce qui permet d’estimer qu’elles sont les personnes qui seront présentes et celles qui seront absentes. Le faire-part peut également renseigner sur la liste de mariage. Le plus important est de bien formuler l’information.

Informer les convives du dress code

Si le couple a prévu une soirée spéciale qui requiert des vêtements particuliers ou qu’ils souhaitent donner un thème précis à leur réception, ils doivent renseigner leurs convives sur le code vestimentaire en vigueur. Ceci dit, il importe de ne pas trop chargé le faire-part, de bien choisir les mots pour le texte à rédiger, qui doit être lisible, compréhensible, clair et concis.

La clarté est de rigueur

En ce qui concerne le ton, il peut varier selon les envies de tout un chacun, du formel au plus extravagant en passant par le classique, l’humoristique et le décontracté. Mais quel que ce le style choisi, il faut veiller à ce que le corps du texte soit efficace et précis. La clarté est requise de même que le choix des mots employés qui doit être bien réfléchi sinon ils peuvent prêter à confusion. Exemple : la mariage va avoir lieu et a eu lieu. Cette dernière expression peut être utilisée lorsque l’union a été déjà célébrée et on ne fait que l’annoncer à son entourage.

Attention à la mise en forme

Et si le contenu d’un faire part est important, la mise en page et la forme le sont aussi. On peut ainsi mettre les expressions les plus importantes en majuscule ou en gras comme pour les noms des mariés, le mot mariage ou autre tout en faisant attention au rendu visuel. Par souci de goût, il vaut mieux éviter l’usage des abréviations pour indiquer l’adresse ou l’heure par exemple. Mais elles sont tolérées pour dire Monsieur et Madame.

Conseil de « Mariage-Marocain » : Relisez votre texte plusieurs fois

Enfin, il faut garder à l’esprit que le faire-part est un imprimé formel qui annonce l’imminence ou qu’un évènement a eu lieu il doit être bien précis, clair et surtout sans fautes d’orthographe, c’est très mal vu. Alors à la fin de la rédaction il est recommandé de le rédiger à l’avance et de bien le relire avant de l’imprimer.

©Copyright : www.mariage-marocain.com

Crédit photo :

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laissez un commentaire

Articles similaires

Tirage au sort

Mariés en 2019 ? Vous pouvez également y participer !