De nos jours, les jeunes marocains perçoivent le mariage marocain comme un lourd défi et un obstacle infranchissable et non comme une belle union et une joie partagée qui grandit, jour après jour, au sein du jeune couple après un beau mariage basé sur l’amour et le respect mutuel.

Pourquoi les jeunes boudent le mariage ?

En effet, les jeunes boudent le mariage, car tout d’abord ils pensent à bâtir leurs carrières professionnelles, à gagner une stabilité professionnelle en s’affirmant ainsi dans la société marocaine, à recueillir plus d’argent face à la vie qui devient de plus en plus difficile, et à profiter pleinement de la vie tant qu’ils sont jeunes et actifs.

En parallèle, il y a la crainte et la peur des engagements et des responsabilités, ces jeunes marocains ont peur de perdre leur liberté et leur indépendance après le mariage et préfèrent fuir les obligations domestiques du foyer conjugal et les obligations financières. Car selon eux, le mariage marocain nécessite un gros budget, nécessite les moyens et du temps pour entretenir constamment une maison et tout ce qu’elle inclut, à savoir l’aménagement et la décoration, l’ameublement, l’électricité et l’eau à payer, le ménage et les courses à faire, les imprévus, etc. …

Les femmes plus romantiques?

Assurément, les deux parties respectives appréhendent le mariage, que ça soient les femmes ou les hommes ! Les hommes ne se lancent pas aussi rapidement, faute de moyens financiers qui est le principale obstacle en pensant au prix du logement inaccessible, aux coûts élevés des fêtes et du mariage, alors que les femmes, aussi romantiques soient elles, ne trouvent pas l’Homme parfait avec qui passer toutes leurs vies ! D’autres soucis interviennent, après le mariage, certains mariés redoutent que leurs femmes ne soient exigeantes ou ne soient plus aussi séduisantes comme au début de leurs rencontres passionnées ou deviennent négligentes envers elles mêmes et envers leurs époux. Certaines mariées, quant à elles, ont peur d’être déçue par leur conjoint après leur lune de miel romantique ou après les tout premiers mois tendres du mariage, ou craignent que leur conjoint n’assure en maturité ou ne se laisse aller dans une routine ennuyeuse qui brise un peu la romance et l’intimité d’un couple marié.

Sachez, chères mariées marocaines et chers mariés, qu’après le mariage célébré à la marocaine, la vie à deux s’apprend et s’enrichit mutuellement petit à petit, en réalisant des petites surprises qui feront plaisir et des improvisations agréables pour briser une routine de temps en temps, en alliant les petits efforts et les compromis pour la réussite du couple et du mariage marocain !