Il est très courant qu’une fois le mariage marocain célébré et les premiers jours suivant le voyage de noces écoulés, le couple tombe dans la routine du train-train quotidien, reléguant leurs jours heureux de romance aux oubliettes pour n’être obnubiler que par leurs obligations au boulot, aux tâches ménagères et aux diverses activités qu’on vit au jour le jour.

Mais pour les soucieux de préserver la flamme de leur vie conjugale voici ci-après 10 conseils pour voguer continuellement dans la tendresse et l’amour :

Etre toujours disponible pour l’autre

Ce conseil s’applique évidement aussi bien à la mariée marocaine qu’à son conjoint. Il importe de faire ressentir à l’autre qu’on se souci de lui et de son bien être et se rendre disponible est le premier pas vers la réussite d’un couple. Une telle chose parait, à premier abord, naturelle surtout lors des fiançailles et des premiers jours du mariage mais avec le temps ceci devient un acquis et on se passe de faire l’effort d’être disponible.

Il suffit de se passer d’un match de foot ou d’une séance chez le coiffeur pour passer un peu plus de temps avec sa moitié. C’est un symbole d’affection ! Il n’est pas toujours nécessaire de sortir mais juste préparer un bon repas, mettre un peu de musique et de parler de choses et d’autres ou d’évènements qui ont eu lieu au cours de la journée. On doit être vigilant pour ne pas négliger l’autre et lui assurer sa présence et sa disponibilité en tout moment.

Une petite chamaillerie de temps à autre

Contrairement à ce que peuvent croire les gens, les chamailleries sont nécessaires à la santé d’un couple. En effet les premiers jours de concubinage s’avère très difficiles, car on a ses propres habitudes et l’autre aussi. Il se peut que le mari soit un peu négligeant et laisser trainer des chaussettes ou des vêtements, il suffit de lui en parler sans créer un drame. Parfois, des chamailleries peuvent avoir lieu, mais c’est très sain comme comportement sans que ce comportement devient une habitude ou extrême. Car un petit conflit permet de pimenter la vie de couple. D’ailleurs, on peut en profiter pour mieux se réconcilier par la suite mais en exagérant il devient rapidement une vraie problématique, alors il faut trouver le bon dosage !

Prendre soin de soi

Beaucoup de femmes, surtout au Maroc, se dévouent à leur mari et leur foyer, mais dans la même foulée elles se négligent, ce qui peut rebuter le conjoint. En effet, avant le mariage, la femme prend grand soin de son look, de ses vêtements, de sa coiffure et de son maquillage. Mais juste après avoir convolé en noces, elle commence à se laisser aller. Or, un mari peut ne pas tolérer ce changement, car il apprécie sûrement d’être reçu par une femme bien soignée ce qui le réconforte de sa longue journée de travail et des soucis qui l’accompagne. En définitif, sa femme et son foyer deviennent un havre de paix. C’est aussi un moyen de se mettre en valeur de penser à soi et pas toujours au ménage, aux repas et aux différentes tâches quotidiennes. C’est bien de se dorloter de temps en temps pour se sentir bien dans sa peau.

Une bonne dose d’humour

Pour ne pas tomber dans la routine, et mieux appréhender une vie durable à deux, il importe d’ajouter une touche d’humour à certaines circonstances de la vie quotidienne. Dans un couple, ceci constitue un piment dans la vie conjugale. Il ne faut pas oublier que l’humour ne tue pas l’amour. C’est tout le contraire !

Cultiver la séduction dans son couple

C’est un art à cultiver et qui ne demande pas beaucoup d’effort, juste une jolie nuisette ou de la lingerie en dentelle, une petite jupe avec un haut ou une robe sexy, un peu de maquillage, du parfum et le tour est joué. Ce sont les ingrédients nécessaires pour préserver le côté séduction dans son couple. C’est l’occasion de se pomponner et de faire plaisir aussi à son conjoint qui prendra un tel geste en signe de tendresse mais aussi de respect.

Une sortie au resto

Pour ne pas subir la routine du quotidien « boulot, maison, dodo », il importe d’agrémenter sa vie de quelques sorties, et pourquoi pas un diner au restaurant en soirée ou en fin de semaine ? C’est une opportunité pour les deux époux de stimuler leur vie conjugale avec un rendez-vous amoureux comme pendant la période des fiançailles. Un bon diner aux chandelles, de la musique douce avec son bien-aimé juste en face, que demander d’autre ?

Echanger des cadeaux

Tout le monde aime recevoir des cadeaux, en toute occasion, et si possible même sans occasion particulière. Acheter le parfum préféré de son conjoint ou conjointe, apporter des fleurs en rentrant du boulot, acquérir de la lingerie en dentelle à son épouse ou une boite de chocolat sont, entre autres, des menus présents qu’on peut échanger sans célébration, juste pour démontrer à l’autre qu’on pense à lui, de quoi consolider les sentiments et faire rejaillir la flamme des premiers jours du mariage.

Une escapade à deux

Rien qu’une petite de temps en temps, même au cours d’un weekend pour revivre les plus beaux instant de sa lune de miel. Un tête à tête loin de la vie de tous les jours et ses tracas, ne peut que stimuler le côté romantique des deux conjoints et donner un nouvel élan à leur vie de couple.

Célébrer les anniversaires

Lorsqu’on célèbre l’anniversaire de son conjoint ou sa conjointe, c’est pour lui exprimer qu’il/elle importe beaucoup dans sa vie et qu’il/elle constitue un pilier dans leur foyer commun. C’est aussi un symbole de tendresse, de respect et d’amour. Il suffit d’organiser une fête intime à deux ou y inviter les proches en prévoyant un cadeau particulier pour l’occasion pour faire flamber la flamme de la romance.

Des activités à deux

Il est très important pour un couple de partager quelques activités à deux. Évidement chacun organise sa vie à sa façon : sorties entre amis, séances de spa, matchs de foot ou autres mais partager le même centre d’intérêt ou la même activité rapproche grandement les deux conjoints et consolide la compréhension et l’harmonie du couple. Il peut s’agir d’une activité sportive, la collection de timbre ou d figurines, la musique, le théâtre, ou toute autre activité. Même lorsqu’on se désintéresse de tout ceci, il faut essayer de trouver un point commun ou les deux se retrouvent.